Sites et entités archéologiques

IGHIR idpcm:4218E3

Le site d’Ighir se présente sous forme d’une grande colline ayant une falaise surplombant l’Oued Tamanart de son côte gauche. Le village de même nom est situé sur le flanc en habitat perché dont l’architecture rappelle sensiblement celle des kasbahs du Maroc présaharien.

Le site rupestre se situe immédiatement au Nord de l’ancien village sous forme d’une falaise abrupte de plus d’une vingtaine de mètres de hauteur. Les gravures se situent sur le mur même de la falaise et dont certaines sont complètement inaccessibles sans des moyens d’ascensions adéquats. Elles couvrent toute la hauteur de la falaise et sont concentrées sur une distance ne dépassant pas les 100 m. quelques figurations rupestres sont, cependant, relevé un peu plus loin vers l’amont constituant ainsi le relais d’avec le site immédiat en l’occurrence celui de la Kasbah d’Aït Harbil non loin du premier.

Ighir constitue également au point de vue géographique, l’entrée, en partant du  Sud, de la vallée de Tamanart proprement dite. Celle-ci, en recevant des affluents des deux côtes, culmine en amont vers Tafraout au Nord.

L’existence de gravures dans des points de la falaise actuellement inaccessibles pour nous, nous incite à nous demander, légitimement d’ailleurs, sur les moyens dont les graveurs se sont servi, à l’époque, pour réaliser leurs chefs-d’œuvre. Les bovidés piquetés superficiellement sont souvent invisibles de loin encore moins leurs détails techniques et morphologiques. Au cours de notre mission, nous avons visité le site à deux moments différents de la journée pour profiter le maximum des conditions d’éclairage mais on n’en a pu décrire et photographier que les figurations visibles à patine claire se trouvant en bas de la falaise.

Ces dernières, facilement accessibles aux riverains et aux visiteurs, ont subi des formes de dégradations anthropiques diverses dont, essentiellement, des repassages, des surcharges et des graffiti.

Chronologie

Datation par période : Entre : Paléolithique supérieur
Et : Antiquité
Source de datation : Datation relative

État de conservation

Date de vérification : Mai 2004
Commentaire libre : Les gravures du site Ighir, facilement accessibles aux riverains et aux visiteurs, ont subi des formes de dégradations anthropiques diverses dont, essentiellement, des repassages, des surcharges et des graffiti.

Protection / Statut juridique

Commentaire libre : Le site était inscrit sous le n° 150 181 dans l’Inventaire du Patrimoine National (Simoneau, 1977) où il y est indiqué sous le nom d’Ighir Ouilouln. Il s’agit d’un site particulièrement intéressant pour l’étude du Bovidien de la vallée de Tamanart. Type de protection: inventorié date de protection: mission d'inventaire mai 2004

Localisation

zones

Autres informations sur la localisation

  • Aire d'étude : Province. : Tata/ Commune : Tamanart/Douar :Ighir
  • D'autres coordonnées précises sont disponibles sur demande.
  • Le site d’Ighir se présente sous forme d’une grande colline ayant une falaise surplombant l’Oued Tamanart de son côte gauche. Le village de même nom est situé sur le flanc en habitat perché dont l’architecture rappelle sensiblement celle des kasbahs du Maroc présaharien. Projection,carte, échelle: Lambert,Carte ou plan : Feuille de Foum el-Hisn Echelle : 1 : 100 000e