Sites et entités archéologiques

Sala idpcm:A2B74F

Le site antique de Sala est situé sur la rive gauche de l'oued Bou Regreg, sur un éperon dominant la

vallée de l'Oulja.

Les premières fouilles entreprises sur le site ont exhumé le noyau du centre monumental avec l'arc de

triomphe à trois baies, le forum, la curie et le capitole. Les fouilles entreprises à Sala depuis 1958 ont mis au

jour de nouveaux monuments dont des temples, des thermes, le nymphée et des entrepôts et plusieurs

nécropoles qui bordent la ville.

Quelques fragments decéramique à engobe rouge phénicien constituent des indices relatifs à la fréquentation

du site à l'époque phénicienne. La trouvaille de scarabées en pâte tendre dans la région de Rabat

témoigne également d'une présence phénicienne dans l'estuaire du Bou Regreg,

La ville semble avoir été fréquentée au IVème siècle comme en atteste un fragment d’une lampe grecque

recueilli sur le sol de Sala

Sous les bâtiments d'époque impériale ont été mis au jour plusieurs monuments maurétaniens dont des

temples, des édifices publics et peut-être des magasins. Certains d'entre eux sont imbriqués dans des

constructions plus tardives, notamment sous la basilique romaine.

Après l’annexion de la Maurétanie en 42 av. J.-C., et durant tout le premier siècle, l’urbanisme à Sala ne

paraît pas avoir été modifié et l’architecture de la ville doit fort peu à l’influence romaine.A la fin du premier

siècle et au début du second on assiste à l’édification de plusieurs monuments publics (temples) et des

quartiers d’habitations dans la partie occidentale du centre monumental.

La ville  de Sala a connu à l’époque romaine une importante évolution urbaine dont témoigne

l’aménagement du forum, du capitole et de la curie, du nymphée octogonal, des fontaines, de l’arc du

triomphe à trois baies et des thermes. Vers les années 140-144, selon le texte du décret  du sénat de Sala, est

édifiée par le préfet M. Sulpicius Felix  l’enceinte fortifiée.

Après le retrait de l’administration romaine du sud de la Maurétanie, Sala continua à recevoir des

produits ibériques, africains et de Méditerranée orientale (Phocée) attestant l’occupation de la ville à

l’époque tardive.

Chronologie

Datation par période unique : Antiquité
Source de datation : Contexte archéologique, Recherches archéologiques

État de conservation

État général de conservation : Ruiné

Protection / Statut juridique

Type de protection : classé
Référence du text de protection : ----------------