Sites et entités archéologiques

Banasa idpcm:AA94C6

Banasa est situé sur la rive gauche du Sebou, à 17 km en aval de la ville Mechra bel Ksiri.

Le site de Banasa occupe un double monticule étiré du nord au sud.
Des indices archéologiques attestent la fréquentation du site à l’époque phénicienne.
Au Vème siècle ou, au plus tard, au IVème siècle avant J.-C., le site est occupé par des ateliers de potiers dont l’activité se poursuit jusqu’au premier siècle av. J.-C. De ces installations artisanales sont issus des produits céramiques portant la marque d’influences phéniciennes, grecques et ibéro-puniques, mais témoignant d’une originalité locale indéniable.
En 25 avant J.-C., une colonie romaine portant le nom de Colonia Iulia Valentia Banasa, administrativement rattachée à la province de Bétique (Espagne), est créée à l’emplacement de la cité maurétanienne.
Au début du règne de Marc Aurèle, Banasa devient colonia aurélia, et demeure un centre florissant jusque vers 285 ap. J.-C., date à laquelle la Maurétanie Tingitane est réduite aux territoires situés au nord de l’oued Loukkos. Banasa est alors abandonnée. Toutefois les recherches récentes prouvent que des traces d’une occupation postérieure subsistent.
Les fouilles archéologiques entreprises entre 1933 et 1956 ont largement dégagé les vestiges de l’époque romaine : le quartier central offrant un ensemble de bâtiments publics (temple, forum, basilique,…), les quartiers nord, ouest, sud et le quartier dit du Macellum au nord-ouest. Plusieurs grandes maisons à péristyle, des établissements de bains publics, des boulangeries et des bâtiments à vocation artisanale et commerciale ont été mis au jour. Un tronçon du rempart qui entourait la ville a été également dégagé au sud ouest.

Chronologie

Datation par période unique : Antiquité

Protection / Statut juridique

Type de protection : classé