Sites et entités archéologiques

Qasbat al- caid Khamlichi idpcm:B4C4F5

Ruines de qasba du caid Khamlichi

Le site occupe une petite colline, sur le prolongement ouest du grand plateau central Al- Ga’da.  

De cette construction qui devait s’étendre sur plus d’un hectare, il ne reste que quelques petits tronçons des murs d'enceinte en pisé, ce qui ne permet pas de suivre le tracé exact de la qasba. La présence de silos enfouis de remblais de destruction laisse penser qu’il s’agirait d’une grande et importante qasba. 

Chronologie

Commentaire libre : Ce site en état de ruines correspond à la qasba du caïd Abd Er-Rahmane Khamlichi, construite probablement à la fin du 19ème siècle. Le caïd Khamlichi, qui fût un fervent collaborateur des colons, a réussi à soumettre les populations, qui n’ont pu se soulever que pendant la période d’anarchie qu’a connue toute la région de la Chaouia. D’après la population, le caïd Khamlichi compte parmi les gens qui ont signé l’accord d’exile du sultan Mohammed V. Le toponyme du site est connu sous le nom qasba Siqano. La tradition orale nous rapporte que le caïd Khamlichi éprouvait une jouissance particulière en punissant les gens de raclettes sur leurs jambes, d’où cette appellation de « Siqano » qui veut dire « ses jambes ». A cette période de sujétion, la région a succède une période d’anarchie, ce qui a engendré la destruction volontaire et massive de la qasba.

État de conservation

État général de conservation : Arasé
Date de vérification : 20/07/2005

Localisation

zones

Autres informations sur la localisation