Architecture et urbanisme

Quartier Chbanat-Bouakher idpcm:05FA2C

Quartier Chbanat-Bouakher

Le quartier Chbanat-Bouakher est de loin le plus important au niveau de la superficie. Délimité par l’artère principale à l’ouest (actuel avenue Zerktouni / rue souk Jdid) et la voie structurante au sud (actuel avenue Mohamed El Qourri), ce quartier présente un réseau de rues très complexes et une nette prépondérance d’impasses.

Le caractère résidentiel du secteur est indéniable. Cependant, ses abords, ouverts sur les voies de circulation, sont consacrés aux commerces. En effet, outre les boutiques, au sud-ouest est aménagée la place du marché de grains donnant sur le marché aux enchères. Ouverte sur l’artère principale, la place du marché fait pendante au nouveau marché (actuel marché de poissons et des épices). L’organisation interne et les détails architecturaux de ces deux espaces rappellent le style néo-traditionnel.

Sur les monuments cultuels, le quartier compte uniquement deux mosquées  (Bouakher et Abdallah Ou Omar), plusieurs zaouïas (Aissaoua, Hmadcha, Regraga, Sidi Mohamed Ben Abdallah et Sidi El Ghazi) et plus de la moitié des mausolées de la médina (Sidi Bounou, Sidi Maimoun, Sidi Lahcen Ou Lhoucein et Sidi Ali Ben Abdallah.)

L’importance du quartier se traduit également par la concentration de hammams puisqu’il conserve à lui seul le 1/3 du nombre total de ces établissements (hammams Sidi Abdelkader, Chbanat, Lhaj Amer, Sidi Abdessamih…)

Chronologie

Commentaire libre : Le quartier fait partie de la trame initiale de la médina.

Notice historique et descriptive

Description :

Le quartier Chbanat-Bouakher est de loin le plus important au niveau de la superficie. Délimité par l’artère principale à l’ouest (actuel avenue Zerktouni / rue souk Jdid) et la voie structurante au sud (actuel avenue Mohamed El Qourri), ce quartier présente un réseau de rues très complexes et une nette prépondérance d’impasses.

Le caractère résidentiel du secteur est indéniable. Cependant, ses abords, ouverts sur les voies de circulation, sont consacrés aux commerces. En effet, outre les boutiques, au sud-ouest est aménagée la place du marché de grains donnant sur le marché aux enchères. Ouverte sur l’artère principale, la place du marché fait pendante au nouveau marché (actuel marché de poissons et des épices). L’organisation interne et les détails architecturaux de ces deux espaces rappellent le style néo-traditionnel.

Sur les monuments cultuels, le quartier compte uniquement deux mosquées  (Bouakher et Abdallah Ou Omar), plusieurs zaouïas (Aissaoua, Hmadcha, Regraga, Sidi Mohamed Ben Abdallah et Sidi El Ghazi) et plus de la moitié des mausolées de la médina (Sidi Bounou, Sidi Maimoun, Sidi Lahcen Ou Lhoucein et Sidi Ali Ben Abdallah.)

L’importance du quartier se traduit également par la concentration de hammams puisqu’il conserve à lui seul le 1/3 du nombre total de ces établissements (hammams Sidi Abdelkader, Chbanat, Lhaj Amer, Sidi Abdessamih…)

Intérêt de l'œuvre : Les deux quartiers, Chbanat et Bouakher, étaient destinés respectivement à la tribu Chbanat, tribu originaire de Souss, et au groupe ethnique Bouakher, une formation de l’armée Moulay Ismail ; d’où son importance à la fois historique et culturelle.

Etat de conservation

État général de conservation : Moyen
Date de vérification : Aout 2006
Commentaire libre : -Cette partie de la ville est presque laissée pour compte ; un grand travail de revalorisation est à accomplir. -Quartier fonctionnel

Protection / Statut juridique

Type de protection : inscrit