Architecture et urbanisme

Qasba Jdida idpcm:0ACAF8

Qasba Jdida

La qasba Jdida (nouvelle) peut être considérée comme une extension de la qasba proprement dite. De par son plan en damier, elle se différencie nettement des autres quartiers de la médina.

Edifiée sous le règne de Sidi Mohamed Ben Abderrahmane, cette partie de la qasba  présente un  plan rectangulaire parcouru par une voie donnant à l’ouest sur la porte dite Bab Sbâa et à l’est sur la place oblongue du Mechouar. Depuis le début, la qasba Jdida est un quartier résidentiel, réservé exclusivement à des unités d’habitation, conséquence de la croissance démographique qu’a connue la médina au XIXe siècle. Elle a été subdivisée en îlots comptant au total 32 habitations. Sa vocation initiale n’a autorisé la construction d’aucun monument à vocation religieuse ou à caractère utilitaire. 

Chronologie

Datation par période unique : Les Alaouites
Date unique : 1863

Notice historique et descriptive

Historique :

Edifiée sous le règne de Sidi Mohamed Ben Abderrahmane en 1863 (1278 de l’Hégire) comme en témoigne une inscription sur une arcade d’un derb de la nouvelle qasba.

Description :

La qasba Jdida (nouvelle) peut être considérée comme une extension de la qasba proprement dite. De par son plan en damier, elle se différencie nettement des autres quartiers de la médina.

Edifiée sous le règne de Sidi Mohamed Ben Abderrahmane, cette partie de la qasba  présente un  plan rectangulaire parcouru par une voie donnant à l’ouest sur la porte dite Bab Sbâa et à l’est sur la place oblongue du Mechouar. Depuis le début, la qasba Jdida est un quartier résidentiel, réservé exclusivement à des unités d’habitation, conséquence de la croissance démographique qu’a connue la médina au XIXe siècle. Elle a été subdivisée en îlots comptant au total 32 habitations. Sa vocation initiale n’a autorisé la construction d’aucun monument à vocation religieuse ou à caractère utilitaire. 

Intérêt de l'œuvre : Double intérêt architectural (plan et organisation) et historique (époque de construction, évolution urbaine, commanditaire…)

Etat de conservation

État général de conservation : Bon
Date de vérification : novembre 2006
Commentaire libre : monument fonctionnel

Protection / Statut juridique

Type de protection : inscrit