Architecture et urbanisme

Kasbah Marchouch idpcm:126D35

Connue également sous les noms de Zaouia Marchouch, casbah al-Bouachriya ou Zaouia al-Bouachria. Elle est située à 10 km à l'ouest de la ville de Roumani, et  a été construite par Sidi Abdel Qader ben Bachir ben Boutaher al-Bouachri al-Mbarki, un des Chorfa de la grande famille al Bouachriya, suite à un Dahir promulgué en 1895 par le Sultan Moulay Abdel Aziz.Elle se constituait de trois maisons d'une petite mosquée et d'un puits, et entourée d'une enceinte rectangulaire de 3 m de haut, et de 266 m x 250 m dans les côtés, percée d'une porte monumentale dans sa face est. En plus de son rôle religieux, cette Zaouia a servi de refuge pour les resistants aux troupes de l'armée française, et fût détruite par cette dernière le 11 juillet 1911 lors du bombardement de Marchouch./Marchouch/ le 30 novembre 1895/1313H/   

Chronologie

Datation par période unique : Les Alaouites
Datation par période : Entre : 19e siècle (1894 à )
Et : 20e siècle (1906 à )
Date unique : 1895

Notice historique et descriptive

Description :

Connue également sous les noms de Zaouia Marchouch, casbah al-Bouachriya ou Zaouia al-Bouachria. Elle est située à 10 km à l'ouest de la ville de Roumani, et  a été construite par Sidi Abdel Qader ben Bachir ben Boutaher al-Bouachri al-Mbarki, un des Chorfa de la grande famille al Bouachriya, suite à un Dahir promulgué en 1895 par le Sultan Moulay Abdel Aziz.Elle se constituait de trois maisons d'une petite mosquée et d'un puits, et entourée d'une enceinte rectangulaire de 3 m de haut, et de 266 m x 250 m dans les côtés, percée d'une porte monumentale dans sa face est. En plus de son rôle religieux, cette Zaouia a servi de refuge pour les resistants aux troupes de l'armée française, et fût détruite par cette dernière le 11 juillet 1911 lors du bombardement de Marchouch./Marchouch/ le 30 novembre 1895/1313H/   

Intérêt de l'œuvre : Historique