Architecture et urbanisme

Al Marssa idpcm:13F11

Al Marssa

المرسى

Le port de Mogador ou d’Essaouira, créé ex nihilo, a subi plusieurs modifications. Ainsi la configuration actuelle est le résultat de divers travaux d’aménagement et d’extension réalisés en 1915 (aménagement d’un port à barcasses d’une superficie de 4 hectares dont 1 hectare de terre-pleins) et entre 1924 et 1967 (consolidation des quais, prolongement de la jetée…) 

Notice historique et descriptive

Historique :

En 1764, le Sultan Sidi Mohamed Ben Abdallah a décidé de construire sur l’avancée rocheuse du cap Mogador un abri qui devait servir de base navale. Cet abri, orienté vers le sud et protégé au nord et à l’ouest par des îlots et des bans rocheux, était connu sous l’appellation de Port de Mogador, dans lequel le Sultan allait concentrer tout le commerce international de l’Empire.  

Description :

Le port de Mogador ou d’Essaouira, créé ex nihilo, a subi plusieurs modifications. Ainsi la configuration actuelle est le résultat de divers travaux d’aménagement et d’extension réalisés en 1915 (aménagement d’un port à barcasses d’une superficie de 4 hectares dont 1 hectare de terre-pleins) et entre 1924 et 1967 (consolidation des quais, prolongement de la jetée…) 

Intérêt de l'œuvre : A côté de son importance sur le plan architectural, le port présente un intérêt au niveau de l’histoire économique du Maroc. Dès la création de la ville, le port de Mogador est devenu très rapidement l’un des plus principaux ports du Maroc et avant-port de la capitale Marrakech. En effet, le Sultan voulait en faire un entrepôt unique pour le commerce extérieur avec le sud du Maroc, le Sahara et le Soudan.

Etat de conservation

État général de conservation : Bon
Date de vérification : 2006
Commentaire libre : fonctionnel

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié
Commentaire libre : A partir de l’année 1982, le port d’Essaouira est devenu exclusivement un port de pêche.