Architecture et urbanisme

la nécropole dynastique de chellah idpcm:44B95

Le complexe funéraire de Chellah est composé d'un oratoire, d'une medersa et de coupoles funéraires Celles -ci de forme carrée abritent une ou plusieurs tombes dont les mieux conservées sont celles de chams ad-Doha et d’Abou el Hassan. Ces chapelles sont ornées de motifs épigraphiques et floraux ainsi que des inscriptions.
 
 Dahir du 19 novembre 1920/B.O n° 423 du 23 novembre 1920.

Chronologie

Datation par période unique : 13e siècle (1276 à )

Personnes et organismes associés

Personne ou organisme associé : Abou Youssef Yaâqoub la construction de l'édifice

Notice historique et descriptive

Description :
Le complexe funéraire de Chellah est composé d'un oratoire, d'une medersa et de coupoles funéraires Celles -ci de forme carrée abritent une ou plusieurs tombes dont les mieux conservées sont celles de chams ad-Doha et d’Abou el Hassan. Ces chapelles sont ornées de motifs épigraphiques et floraux ainsi que des inscriptions.
 
 Dahir du 19 novembre 1920/B.O n° 423 du 23 novembre 1920.
Intérêt de l'œuvre : la necropole a reçu en 1284 la dépouille d’oum el ‘izz, l’épouse du sultan Abou Youssef Yaâqoub, le fondateur de la nécropole. celui-ci, décédé dans son palais d’Algésiras, y est enseveli en 1286. Sont enterrés egalement dans cette necropole: Abou Yaâqoub Youssef et son petit-fils le sultan Abou thabit. Le sultan Abou el Hassan fait construire de son vivant une somptueuse salle funéraire où il est enterré à côté de son fils Abou Malik. la necropole est constituée de chapelles de forme carrée abritant une ou plusieurs tombes dont les mieux conservées sont celles de chams ad-Doha et d’Abou el Hassan.

Etat de conservation

État général de conservation : Moyen

Protection / Statut juridique

Type de protection : classé