Architecture et urbanisme

Mia’ra idpcm:4F373C

Maqbarat lihoud

مقبرة اليهود

Notice historique et descriptive

Historique :

Le cimetière juif est situé également au nord de la médina, non loin du cimetière chrétien, en dehors de Bab Doukkala. A l’instar des autres cimetières, le cimetière juif devait exister depuis la fondation de la médina en raison de la présence d’une communauté marocaine de confession juive, installée dans le nouveau port sur l’instigation du Sultan. Cette communauté se composait de différentes catégories dont une partie allait s’intégrer dans l’élite constituée par les « Tojar As Soltan » (les négociants de l’Empereur).

Intérêt de l'œuvre : La communauté juive a joué un rôle important dans le peuplement et la prospérité de la cité. A côté de l’élite commerçante, la ville a attiré très tôt (vers la fin du XVIIIème et le début du XIXème) des artisans, des petits commerçants et des ouvriers juifs venus de l’ensemble du Maroc, notamment du Sud, et d’Algérie attirés par la prospérité montante du nouveau port. Ces immigrés seraient à l’origine des différents corps de métier, notamment des bijoutiers, qui allaient prospérer à Mogador.

Etat de conservation

État général de conservation : Bon
Date de vérification : Aout 2006
Commentaire libre : abandonné

Protection / Statut juridique

Commentaire libre : non inventorié