Architecture et urbanisme

Dar Brahim El-Glaoui idpcm:59DDB2

 

L'accès se situe au niveau du passage couvert (sabat) de la rue entre de lourdes arcades qui supportent la grande pièce de la maison. Il faut traverser deux halls pour atteindre l'escalier qui mène à létage.

La maison s'organise autour d'un patio sensiblement carré entouré d'une galerie de colonnes sur les quatre côtés. Sur l'axe de composition nord-sud s'ouvrent deux grandes pièces de 25m2 de superficie. Leurs sols sont en dess, un décor de zellige et de plâtre sculpté couvre les murs sur une hauteur de 1.90 m. Un escalier en forme de S donne accès à l'étage.

Pour les galeries, décor de plâtre sous les structures du plafond de bois en chevrons et planches peintes; et décor épigraphique dans les axes oposés aux portes des salons. Les colonnes des galeries sont rondes et recouvertes de plâtre  jusqu'à la hauteur de linteaux  de bois. Ceux-ci sont surmontés d'une corniche à corbeaux sculptés et peints au dessus desquels se superposent des rangs de tuiles vernissées.

Relations

Chronologie

Datation par période unique : Les saâdiens
Datation par intervalle de dates : Entre : fin du XVI ème siècle
Et : début XVII ème siècle

Personnes et organismes associés

Personne ou organisme associé : Graoui l'usage de l'édifice propriétaire , Moulay Abdellah Ben Hussein l'usage de l'édifice propriétaire

Notice historique et descriptive

Historique :

D'après certains membres de la famille maslouhiyines, cette maison aurait été celle d'un certain Graoui qui occupait une fonction de ministre des souverains saâdiens. Elle aurait ensuite été acquise par la famille de Moulay Abdellah Ben Hussein dont la zaouïa est implantée à Tameslouht, lieu d'origine de la famille. On peut donc supposer que cette maison est restée propriété des Maslouhiyines depuis la fin du XVI siècle ou le début du XVII siècle.

Description :

 

L'accès se situe au niveau du passage couvert (sabat) de la rue entre de lourdes arcades qui supportent la grande pièce de la maison. Il faut traverser deux halls pour atteindre l'escalier qui mène à létage.

La maison s'organise autour d'un patio sensiblement carré entouré d'une galerie de colonnes sur les quatre côtés. Sur l'axe de composition nord-sud s'ouvrent deux grandes pièces de 25m2 de superficie. Leurs sols sont en dess, un décor de zellige et de plâtre sculpté couvre les murs sur une hauteur de 1.90 m. Un escalier en forme de S donne accès à l'étage.

Pour les galeries, décor de plâtre sous les structures du plafond de bois en chevrons et planches peintes; et décor épigraphique dans les axes oposés aux portes des salons. Les colonnes des galeries sont rondes et recouvertes de plâtre  jusqu'à la hauteur de linteaux  de bois. Ceux-ci sont surmontés d'une corniche à corbeaux sculptés et peints au dessus desquels se superposent des rangs de tuiles vernissées.

Intérêt de l'œuvre : Vu son ancienneté, la maison recèle une valeur historique importante, et ses bois peints demeurent des éléments à haut intérêt artistique.

Etat de conservation

État général de conservation : Bon
Date de vérification : 2006
Commentaire libre : Le hall d'entrée a été divisé et une nouvelle porte a été ouverte sous les arcades de la rue (1993) pour créer une surface commerciale(boutique d'antiquités).

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié
Référence du text de protection : 2006