Architecture et urbanisme

Gantrat el Fellouss idpcm:6D4E5

Pont de Gantrat el Fellouss

Kantrat al Fallouss

Pont dynastique historique, bâti sur l’Oued Beht, dans la commune d’Aït Siberne, à 3 km à vol d’oiseau, en aval du village de Souk Sebt de l'oued Beht. il a été conçu pour assurer le passage entre le Ribat al Fath à l’ouest et la ville de Fès à l’est. Cet ouvrage d’art monumental est construit essentiellement en gros appareillage de pierres locales et en briques cuites. Il est très caractéristique par ses beaux décors architecturaux analogues à ceux de la Tour Hassan à Rabat, dont la construction est attribuée aux Almohades (12ème siècle). L’un des registres décoratifs porte une inscription en arabe : "بركة محمد». Actuellement, seules les deux parties latérales sont encore debout; celle sur la rive droite de l’oued relève de Sfassif; l’autre sur la rive gauche appartient au territoire de Aït Siberne. Quant à la partie centrale du pont elle s’est effondrée. Ce monument historique unique en son genre au Maroc, a subi d’énormes dégâts ces dernières années, causés par les chercheurs de trésors.

Relations

  • Autres relations

Chronologie

Datation par période unique : Moyen Age
Datation par période : Entre : Les Almohades
Et : Les saâdiens
Source de datation : Datation relative

Notice historique et descriptive

Description :

Pont dynastique historique, bâti sur l’Oued Beht, dans la commune d’Aït Siberne, à 3 km à vol d’oiseau, en aval du village de Souk Sebt de l'oued Beht. il a été conçu pour assurer le passage entre le Ribat al Fath à l’ouest et la ville de Fès à l’est. Cet ouvrage d’art monumental est construit essentiellement en gros appareillage de pierres locales et en briques cuites. Il est très caractéristique par ses beaux décors architecturaux analogues à ceux de la Tour Hassan à Rabat, dont la construction est attribuée aux Almohades (12ème siècle). L’un des registres décoratifs porte une inscription en arabe : "بركة محمد». Actuellement, seules les deux parties latérales sont encore debout; celle sur la rive droite de l’oued relève de Sfassif; l’autre sur la rive gauche appartient au territoire de Aït Siberne. Quant à la partie centrale du pont elle s’est effondrée. Ce monument historique unique en son genre au Maroc, a subi d’énormes dégâts ces dernières années, causés par les chercheurs de trésors.

Intérêt de l'œuvre : historique, architectural, artistique et touristique

Etat de conservation

État général de conservation : Mauvais
Date de vérification : Octobre 2018

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié