Architecture et urbanisme

Consulat espagnol idpcm:716B

Consulat espagnol

L’architecture du consulat dévoile tout ce que l’on associe à l’art-déco : la pureté des lignes, la simplification des formes géométriques, entre autres caractéristiques. L’édifice est couronné par  un aigle sculpté peu marqué (peu creusé), il  s’étale sans profondeur, pour ne pas briser la géométrie de la façade. La forme du monument évoque le cubisme caractérisé par la simplification géométrique et par les formes pleines et massives. Autant l’art-déco s’est tourné vers des formes épurées et essentiellement géométriques, la courbe tend à disparaître progressivement au profit de l’angle droit. L’entrée du consulat est formée par trois arcs parallèles aux trois portes qui donnent accès à l’intérieur. Sa façade est rythmée par un balcon, garni de colonnettes. On note aussi la présence d’une série de  petites fenêtres, auparavant vitrées et décorées par des cadres en plâtre sur les façades du rez-de-chaussée et du premier étage, mais actuellement elles sont condamnées pour des causes de sécurité.

Notice historique et descriptive

Historique :

Parmi les bâtiments construits par les autorités espagnoles aux environs de 1938. Après le départ des Espagnoles, c’était le lieu où sont payées les pensions aux retraités marocains qui ont fait leur service dans  l’armée espagnole. C’était le principal lien officiel entre Madrid et Sidi Ifni depuis 1969. Abandonné pour une longue période, le monument aujourd’hui nécessite une intervention urgente pour le sauvegarder et le réhabiliter.

D’après les responsables actuels de la commune de Sidi Ifni, un projet de  réhabilitation est en étude par la représentation diplomatique espagnole au Maroc. Le monument sera transformé en espace à usage culturel.

Description :

L’architecture du consulat dévoile tout ce que l’on associe à l’art-déco : la pureté des lignes, la simplification des formes géométriques, entre autres caractéristiques. L’édifice est couronné par  un aigle sculpté peu marqué (peu creusé), il  s’étale sans profondeur, pour ne pas briser la géométrie de la façade. La forme du monument évoque le cubisme caractérisé par la simplification géométrique et par les formes pleines et massives. Autant l’art-déco s’est tourné vers des formes épurées et essentiellement géométriques, la courbe tend à disparaître progressivement au profit de l’angle droit. L’entrée du consulat est formée par trois arcs parallèles aux trois portes qui donnent accès à l’intérieur. Sa façade est rythmée par un balcon, garni de colonnettes. On note aussi la présence d’une série de  petites fenêtres, auparavant vitrées et décorées par des cadres en plâtre sur les façades du rez-de-chaussée et du premier étage, mais actuellement elles sont condamnées pour des causes de sécurité.

Intérêt de l'œuvre : culturel, historique et architectural

Etat de conservation

État général de conservation : Moyen
Date de vérification : 2014
Commentaire libre : abandonné

Protection / Statut juridique

Commentaire libre : Propriété espagnole