Architecture et urbanisme

Borj ad Domouâ «Bastion des larmes» idpcm:847E51

Borj ad Domouâ «Bastion des larmes»

Appelé aussi ancienne sqalla. Sa construction est due au sultan mérinide Abou Youssef en 658 h / 1260 JC. Il connut plusieurs transformations exigées par l’usage des armes à feu. Durant son règne le sultan Mohammed Ben Abdallah l’équipa de canons turcs. En 1885, le sultan Hassan Ier ordonna de transformer les dépôts du sous-sol en borj.

Médina, Salé

Les remparts de Salé sont  classés patrimoine national par le Dahir du 10-10-1914; B.O n° 104 du 19-10-1914.

Chronologie

Datation par période unique : 13e siècle (1258 à )
Date unique : 658 h / 1260 J.-C.
Commentaire libre : Sa construction est due au sultan mérinide Abou Youssef en 658 h / 1260 JC.

Notice historique et descriptive

Historique :

Sa construction est due au sultan mérinide Abou Youssef en 658 h / 1260 JC.

En 1885, le sultan Hassan Ier ordonna de transformer les dépôts du sous-sol en borj.

Description :

Appelé aussi ancienne sqalla. Sa construction est due au sultan mérinide Abou Youssef en 658 h / 1260 JC. Il connut plusieurs transformations exigées par l’usage des armes à feu. Durant son règne le sultan Mohammed Ben Abdallah l’équipa de canons turcs. En 1885, le sultan Hassan Ier ordonna de transformer les dépôts du sous-sol en borj.

Médina, Salé

Les remparts de Salé sont  classés patrimoine national par le Dahir du 10-10-1914; B.O n° 104 du 19-10-1914.

Protection / Statut juridique

Type de protection : classé
Référence du text de protection : Dahir du 10-10-1914; B.O n° 104 du 19-10-1914