Architecture et urbanisme

Muraille andalouse de Rabat idpcm:93562

Muraille andalouse

Ancien numéro d'inventaire : 41/0011

L’enceinte andalouse marque une phase de repli et de décadence de la ville de Rabat. Construite par des familles morisques (les Hornacheros) fuyant l’inquisition en Andalousie au début du XVIIe siècle. Cette enceinte, réduite, s'etend sur une ligne rectiligne longue de 1400 m et part de Bab Al-Had à l'ouest jusqu'à borj Sidi Makhlouf  à l´extrémité nord-est.

texte de protection:Dahir du 22- 06 -1914. B.O.n° 90 du 10-07-1914. p. 587(Rempart entre Bab Tben et Sidi Makhlouf)
 
déclassement d'une partie le 07-06-1926(Bab Tben)

Illustrations

Chronologie

Datation par période unique : 17e siècle (1615 à 1639)
Source de datation : Source historique
Commentaire libre : Époque ou siècle : début du XVII ème siècle

Personnes et organismes associés

Personne ou organisme associé : familles moriscos maître d'œuvre

Notice historique et descriptive

Description :

L’enceinte andalouse marque une phase de repli et de décadence de la ville de Rabat. Construite par des familles morisques (les Hornacheros) fuyant l’inquisition en Andalousie au début du XVIIe siècle. Cette enceinte, réduite, s'etend sur une ligne rectiligne longue de 1400 m et part de Bab Al-Had à l'ouest jusqu'à borj Sidi Makhlouf  à l´extrémité nord-est.

texte de protection:Dahir du 22- 06 -1914. B.O.n° 90 du 10-07-1914. p. 587(Rempart entre Bab Tben et Sidi Makhlouf)
 
déclassement d'une partie le 07-06-1926(Bab Tben)
Intérêt de l'œuvre : Historique et architectural L’enceinte andalouse marque une phase de repli et de décadence de la ville de Rabat. Construite par des familles morisques, en l'occurence les Hornacheros fuyant l’inquisition en Andalousie au début du XVIIème siècle.cette enceinte, réduite, s'etend sur une ligne rectiligne longue de 1400 m et part de Bab Al-Had à l'ouest jusqu'à borj Sidi Makhlouf dominant l'oued. D'une épaisseur moyenne de 1, 65 m et une hauteur qui varie entre 4, 90 et 5,50m, la courtine est fortifiée d'un chemin de rondr protégé par un parapet et de 26 tours barlongues. A l'extrémité nord-est, la muraille se termine à borj Sidi Makhlouf. Ce bastion est de forme circulaire et permet de guetter les mouvements des embarcations dans l'estuaire.

Protection / Statut juridique

Type de protection : classé
Référence du text de protection : Dahir du 22- 06 -1914 . B.O.n° 90 du 10-07-1914. p. 587
Commentaire libre : déclassement d'une partie le 07-06-1926