Architecture et urbanisme

Jamaâ Lakbir idpcm:9644C5

Jamaâ Lakbir

La mosquée couvre une superficie de 2.700 m2, pourvue de 143 arcs et entourée de 11 portes dont : Bab Al Hifad, bab Lahjar, bab El Khaddarine, bab Smat Chhoud, bab Al Kotob et bab Al Janaiz

Chronologie

Date unique : XIème siècle

Notice historique et descriptive

Historique :

Les premières fondations remonteraient parait-t-il vers la fin des Almoravides ( XI ème siècle). La première extension de la mosquée date de l’époque des Almohades qui l’ont doté d’un remarquable lustre fabriqué pendant le règne de Mohamed An-Nacir. Ils ont également reconstruit le minaret qui fût effondré après le tremblement de terre de l’année 600 de l’Hégir. A l’époque Wattasside fût instauré, à l’intérieur de la mosquée, le Conseil de lecture du Coran.

Pendant l’époque alaouite, Mly Ismail avait rénové la mosquée, et les travaux ont duré deux ans jusqu’au 1107 H. En 1112 H, le Sultan avait installé à côté du Mihrab un Minbar en bois. Le Sultan Sidi Mohamed Ben Abdallah avait aussi ordonné l’entretien et la restauration de cette mosquée. Ainsi, il a rénové le minaret en 1170 H suite au séisme qui a frappé la ville en 1176 H / 1756 ap J-C.

Description :

La mosquée couvre une superficie de 2.700 m2, pourvue de 143 arcs et entourée de 11 portes dont : Bab Al Hifad, bab Lahjar, bab El Khaddarine, bab Smat Chhoud, bab Al Kotob et bab Al Janaiz

Etat de conservation

État général de conservation : Bon
Date de vérification : septembre 2006
Commentaire libre : Monument ayant déjà connu des opérations de restauration initiées par le Ministère des Affaires Islamiques