Architecture et urbanisme

Dar chorfa Masaoudiyine idpcm:9C042

La bâtisse couvre une superficie de 322 m2. Un couloir de cinq chicanes sépare le coeur de la maison de la rue. L'ensemble se compose d'un rez-de-chaussée, d'un étage et de quelques dépendances. La cour centrale épouse une forme légèrement rectangulaire et un bassin aujourd'hui disparu en occupait le centre. Autour de cet élément quatre galeries couvertes précèdent quatre chambres de différentes tailles. On rencontre dans cette demeure l'ensemble des matériaux traditionnels de construction: pisé, pierre, brique, bois, plâtre, zellige et tuiles. L'essentiel du décor est concentré dans la cour et les galeries qui l'entourent. Le zellige tapisse les sols et couvre les lambris. Les panneaux en plâtre, composés de losanges légèrement lobés, qui règnent sur les quatre façades de la cour et les entablements en bois munis de versets coraniques noyés dans un remplissage floral constituent la richesse décorative de la maison.

Chronologie

Datation par période unique : Les saâdiens

Matériaux et techniques de construction

Matériaux de couverture : tuile, bois, pierre
Matériaux et techniques de revêtement du mur : zellige, plâtre, bois

Notice historique et descriptive

Historique :

Cette maison fait partie d'un ensemble appartenant à la famille masaoudiyine dont l'installation à Marrakech remonterait au XIV siècle. La construction de la maison daterait-elle de cette époque? l'examen de certains éléments de décor, plâtre et bois sculptés, situe la maison plutôt au XVI siècle saâdien.

Description :

La bâtisse couvre une superficie de 322 m2. Un couloir de cinq chicanes sépare le coeur de la maison de la rue. L'ensemble se compose d'un rez-de-chaussée, d'un étage et de quelques dépendances. La cour centrale épouse une forme légèrement rectangulaire et un bassin aujourd'hui disparu en occupait le centre. Autour de cet élément quatre galeries couvertes précèdent quatre chambres de différentes tailles. On rencontre dans cette demeure l'ensemble des matériaux traditionnels de construction: pisé, pierre, brique, bois, plâtre, zellige et tuiles. L'essentiel du décor est concentré dans la cour et les galeries qui l'entourent. Le zellige tapisse les sols et couvre les lambris. Les panneaux en plâtre, composés de losanges légèrement lobés, qui règnent sur les quatre façades de la cour et les entablements en bois munis de versets coraniques noyés dans un remplissage floral constituent la richesse décorative de la maison.

Intérêt de l'œuvre : Elle est sans doute la plus ancienne maison de Marrakech. Ses dimensions et l'agencement de son décor sont, à plusieurs égards, des témoignages historique, architectural et artistique uniques pour la connaissance de l'architecture domestique marocaine.

Etat de conservation

État général de conservation : Ruine
Date de vérification : 2006
Commentaire libre : Les trois pièces encore debout sur patio sont occupées par trois familles composées de six personnes au total.

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié