Architecture et urbanisme

Capitainerie d’Assoul idpcm:B141D5

La Capitainerie d’Assoul a été construite sous le protectorat français. Elle date du début du XXème siècle.

Surélevé de quelques marches par rapport à la place centrale de cette localité, ce monument est organisé autour de deux cours internes par lesquelles on accède aux bureaux et salles. Les espaces réservés à l'accueil du public sont desservis par le hall d'entrée. De part et d'autre de ce dernier, deux galeries couvertes le relie aux deux cours à ciel ouvert.

Le bâtiment est édifié sur des murs porteurs en maçonnerie de moellon ou en pisé de terre. Il a connu des interventions pour la restauration de ces composantes et la reconstruction des parties endommagées ; elles sont effectuées en utilisant des matériaux locaux : pierre, briques et terre locale.

Les enduits sont à la base de chaux et de la terre. Les toitures sont en gaiza et voliges dissimulés par un faux plafond blanchi à la chaux. Le revêtement des sols  en zellige ou en pierre d’ardoise.

Chronologie

Datation par période unique : Époque contemporaine
Source de datation : Source historique

Notice historique et descriptive

Description :

La Capitainerie d’Assoul a été construite sous le protectorat français. Elle date du début du XXème siècle.

Surélevé de quelques marches par rapport à la place centrale de cette localité, ce monument est organisé autour de deux cours internes par lesquelles on accède aux bureaux et salles. Les espaces réservés à l'accueil du public sont desservis par le hall d'entrée. De part et d'autre de ce dernier, deux galeries couvertes le relie aux deux cours à ciel ouvert.

Le bâtiment est édifié sur des murs porteurs en maçonnerie de moellon ou en pisé de terre. Il a connu des interventions pour la restauration de ces composantes et la reconstruction des parties endommagées ; elles sont effectuées en utilisant des matériaux locaux : pierre, briques et terre locale.

Les enduits sont à la base de chaux et de la terre. Les toitures sont en gaiza et voliges dissimulés par un faux plafond blanchi à la chaux. Le revêtement des sols  en zellige ou en pierre d’ardoise.

Etat de conservation

État général de conservation : Bon

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié