Architecture et urbanisme

le château de Moulay Rachid idpcm:CBD0F8

Al Hisn al Jadid (fort neuf)

connue également sous le nom de la Qasba Jdida «la forteresse neuve», cet ouvrage 
défensif se trouve à proximité de la Qasba des oudaïa, dans la partie haute du cimetière 
Laâlou. elle fut construite en 1670 par le sultan Moulay rachid pour renforcer la défense 
de la ville de rabat. elle conserva ce rôle jusqu’à ce qu’elle fut reconvertie en caserne et 
prit le nom de Kechla sous le règne du sultan Moulay el Hassan. Le dernier changement 
d’affectation de l’édifice remonte à 1922, année où l’administration du protectorat décide 
de l’aménager en prison. 

Illustrations

Chronologie

Datation par période unique : 17e siècle (1672 à )
Date unique : 1670

Personnes et organismes associés

Personne ou organisme associé : Moulay Rachid la construction de l'édifice , Caid Ahmed Ar-Riffi la construction de l'édifice constructeur

Notice historique et descriptive

Historique :
Description :
connue également sous le nom de la Qasba Jdida «la forteresse neuve», cet ouvrage 
défensif se trouve à proximité de la Qasba des oudaïa, dans la partie haute du cimetière 
Laâlou. elle fut construite en 1670 par le sultan Moulay rachid pour renforcer la défense 
de la ville de rabat. elle conserva ce rôle jusqu’à ce qu’elle fut reconvertie en caserne et 
prit le nom de Kechla sous le règne du sultan Moulay el Hassan. Le dernier changement 
d’affectation de l’édifice remonte à 1922, année où l’administration du protectorat décide 
de l’aménager en prison. 
Intérêt de l'œuvre : historique et architectural cet édifice fut fondé par Moulay Rachid, comme cela est attesté par G.Mouette et L.Chênier, et il est fort possible que la construction fut exécutée par le Caid Ahmed ar-Riffi entre 1666 et 1672.

Etat de conservation

État général de conservation : Moyen
Commentaire libre : fonctionnel

Protection / Statut juridique

Type de protection : classé