Architecture et urbanisme

masjid al qoubba(la mosquée du dôme) idpcm:DADC99

Comme son nom l'indique, le plan de cet oratoire présente une structure adoptée au plan carré de la charpente, avec des défoncements sur les quatre côtés. Un minaret au nord de l'édifice et deux pièces à l'ouest constituent les principales annexes. Hormis l'auvent en bois bien décoré qui surmonte la porte d'entrée, le souci décoratif est absent sur le reste de cette façade. Au milieu de celle-ci une porte de 1,40m s'ouvre, dans l'axe du mihrab, sur la rue par un arc brisé et outrepassé concentriquement doublé d'un autre arc, en relief, de même forme. Les deux arcs sont soutenus par des pieds-droits taillés sur la pierre et flanqués de deux pilastres qui se terminent en haut par des chapiteaux.
L'auvent en bois qui surmonte cette porte et qui est couvert de tuiles verts remonte à la fondation de l'oratoire, il est l'une des rares couvertures des portes qu'on trouve à la médina de Rabat.
Le plan de cet oratoire est déterminé par la forme de sa charpente à quatre pentes. La salle de prière est de forme carré de 6,90 m de côté avec sur chaque côté un défoncement rectangulaire de 1,85 m de profondeur et 4,66 m de largeur.
Une voûte avec une légère brisure au niveau de la clef, outrepassé et lisse, couvre chacun de ces défoncements. Elle a 5,30 m au dessus du sol de l'oratoire et s'enveloppe dans un cadre rectangulaire.
Une petite ouverture de 0,90 m est ouverte au milieu du défoncement sud-ouest. Elle donne accès à une chambre triangulaire qui s'étend jusqu'au mur du mihrab.
Le mihrab est situé dans l'axe de la porte d'entrée, sur le défoncement sud-est. C'est une niche de 1,40 m de profondeur, à cinq pans de 1,50 m de hauteur et surhaussée d'une coupole lisse à huit pans égaux.
Des ouvertures sont percées sur les quatre murs de la salle afin d'aérer l'oratoire.
La toiture de l'oratoire est faite d'un magnifique plafond de charpente en forme de tronc de pyramide qui couvre seulement le noyau carré de la salle. Les quatre panneaux d'angles de la charpente "barchla" sont soutenus par des poutres qui transforment le noyau carré de la salle en octogone. Les boiseries de la charpente sont toutes rehaussées de décor géométrique et de peinture polygone et qui fait penser aux charpentes de Fès et Meknès à l'époque alaouite. Au dessus des poutres qui supportent la charpente et sur les quatre côtés s'étalent des frises de bois sculpté en motifs géométriques et floraux. De l'extérieur, la charpente présente une forme pyramidale à quatre faces avec une tige couronnée de sphère de cuivre doré.
Faite en bois de cèdre, cette toiture demeure l'une des plus belles et rares toitures des monuments de Rabat.
Le minaret est adossé à la Madrassa dite de Moulay Rchid, il se situe à l'angle nord de jamaà al Qoubba. Il s'agit d'une petite tour, élevée d'environ 7 m du sol, d'une forme barlongue. Ce minaret est composé de deux parties: celle qui s'étend du sol jusqu'à la hauteur de 6,20 m et qui est marqué par une rangée de tuiles verts et une petite bais à arc en plein cintre doublé d'un arc en accolade, l'autre qui occupe le sommet est faite d'une terrasse en bois. Cette plate forme est considéré comme une sorte de lanternon.
Les annexes sont composées de deux pièces, l'une sur le mur sud-ouest et l'autre sur celui nord -ouest.

Illustrations

Chronologie

Datation par période unique : Les Alaouites
Source de datation : Source historique

Personnes et organismes associés

Personne ou organisme associé : la construction de l'édifice

Notice historique et descriptive

Historique :

la construction cette mosquée est due à Moulay Slimane qui l'a édifiée probablement en l'année 1220H/1805 J-C. cette date est tirée de l'inscription de fondation placée au dessus de l'auvent en bois de la porte d'entrée et qui indique la date d'achèvement des travaux de construction (1220 H).

Description :

Comme son nom l'indique, le plan de cet oratoire présente une structure adoptée au plan carré de la charpente, avec des défoncements sur les quatre côtés. Un minaret au nord de l'édifice et deux pièces à l'ouest constituent les principales annexes. Hormis l'auvent en bois bien décoré qui surmonte la porte d'entrée, le souci décoratif est absent sur le reste de cette façade. Au milieu de celle-ci une porte de 1,40m s'ouvre, dans l'axe du mihrab, sur la rue par un arc brisé et outrepassé concentriquement doublé d'un autre arc, en relief, de même forme. Les deux arcs sont soutenus par des pieds-droits taillés sur la pierre et flanqués de deux pilastres qui se terminent en haut par des chapiteaux.
L'auvent en bois qui surmonte cette porte et qui est couvert de tuiles verts remonte à la fondation de l'oratoire, il est l'une des rares couvertures des portes qu'on trouve à la médina de Rabat.
Le plan de cet oratoire est déterminé par la forme de sa charpente à quatre pentes. La salle de prière est de forme carré de 6,90 m de côté avec sur chaque côté un défoncement rectangulaire de 1,85 m de profondeur et 4,66 m de largeur.
Une voûte avec une légère brisure au niveau de la clef, outrepassé et lisse, couvre chacun de ces défoncements. Elle a 5,30 m au dessus du sol de l'oratoire et s'enveloppe dans un cadre rectangulaire.
Une petite ouverture de 0,90 m est ouverte au milieu du défoncement sud-ouest. Elle donne accès à une chambre triangulaire qui s'étend jusqu'au mur du mihrab.
Le mihrab est situé dans l'axe de la porte d'entrée, sur le défoncement sud-est. C'est une niche de 1,40 m de profondeur, à cinq pans de 1,50 m de hauteur et surhaussée d'une coupole lisse à huit pans égaux.
Des ouvertures sont percées sur les quatre murs de la salle afin d'aérer l'oratoire.
La toiture de l'oratoire est faite d'un magnifique plafond de charpente en forme de tronc de pyramide qui couvre seulement le noyau carré de la salle. Les quatre panneaux d'angles de la charpente "barchla" sont soutenus par des poutres qui transforment le noyau carré de la salle en octogone. Les boiseries de la charpente sont toutes rehaussées de décor géométrique et de peinture polygone et qui fait penser aux charpentes de Fès et Meknès à l'époque alaouite. Au dessus des poutres qui supportent la charpente et sur les quatre côtés s'étalent des frises de bois sculpté en motifs géométriques et floraux. De l'extérieur, la charpente présente une forme pyramidale à quatre faces avec une tige couronnée de sphère de cuivre doré.
Faite en bois de cèdre, cette toiture demeure l'une des plus belles et rares toitures des monuments de Rabat.
Le minaret est adossé à la Madrassa dite de Moulay Rchid, il se situe à l'angle nord de jamaà al Qoubba. Il s'agit d'une petite tour, élevée d'environ 7 m du sol, d'une forme barlongue. Ce minaret est composé de deux parties: celle qui s'étend du sol jusqu'à la hauteur de 6,20 m et qui est marqué par une rangée de tuiles verts et une petite bais à arc en plein cintre doublé d'un arc en accolade, l'autre qui occupe le sommet est faite d'une terrasse en bois. Cette plate forme est considéré comme une sorte de lanternon.
Les annexes sont composées de deux pièces, l'une sur le mur sud-ouest et l'autre sur celui nord -ouest.

Intérêt de l'œuvre : Historique et architectural, c'est un oratoire qui englobe tous les constituants indispensables pour un édifice de prière.

Etat de conservation

État général de conservation : Moyen
Date de vérification : 12-10-1990

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié