Architecture et urbanisme

El Bestioun Taza sanae:050029

El Bastioun Taza

Ancien numéro d'inventaire : 05/0029

ce bastion est le point fort de Taza puisque c'est vers lui que converge tout le système des murs. Ce bastion a été décrit  dans ses détails par Compardou et Terrasse. Il mesure 26 m de côté sur 20m de hauteur, sa terrasse est entièrement en Tabia, les chaînes angulaires sont en briques plates et bien cuites. Leurs dimensions varient entre 0,12m et 0,14m de largeur et 0,35 à 0,38m de longueur et 3 ou 4 cm d'épaisseur. D'après les mêmes sources, il semble que le bastion ait remplacé une construction plus ancienne. Ce qui laisse supposer que cet endroit de la ville à toujours été un point sensible dans les stratégies de guerre. Sa position lui permettait non seulement de barrer la route aux adversaires, mais aussi de surveiller les sources qui donnent naissance à Oued Anemli.

Chronologie

Datation par période unique : Les saâdiens
Date unique : XVI ème siècle
Source de datation : Source historique

Personnes et organismes associés

Personne ou organisme associé : Ahmed Al Mansour la construction de l'édifice maître d'œuvre

Notice historique et descriptive

Historique :

ce monument fut fondé entre"1578 et 1603" par le sultan saâdien Ahmad Al Mansour comme l'indique l'historien Al Fachtali dans son ouvrage "Manahil Assafa"

Description :

ce bastion est le point fort de Taza puisque c'est vers lui que converge tout le système des murs. Ce bastion a été décrit  dans ses détails par Compardou et Terrasse. Il mesure 26 m de côté sur 20m de hauteur, sa terrasse est entièrement en Tabia, les chaînes angulaires sont en briques plates et bien cuites. Leurs dimensions varient entre 0,12m et 0,14m de largeur et 0,35 à 0,38m de longueur et 3 ou 4 cm d'épaisseur. D'après les mêmes sources, il semble que le bastion ait remplacé une construction plus ancienne. Ce qui laisse supposer que cet endroit de la ville à toujours été un point sensible dans les stratégies de guerre. Sa position lui permettait non seulement de barrer la route aux adversaires, mais aussi de surveiller les sources qui donnent naissance à Oued Anemli.