Architecture et urbanisme

Medersa AL Filalia sanae:270010

Medersa AL Filalia

Ancien numéro d'inventaire : 27/0010

La medersa Filalia, sise au cœur de la médina et à proximité de la medersa Bou’anania, est un monument historique qui a servit de lieu de culte et d’enseignement religieux, et composée de deux niveaux : le rez-de-chaussée doté d’un patio central où se trouve la salle réservée à la prière et au cours de formation et de lecture du coran. Actuellement, la medersa sert comme centre de formation professionnelle soulevant relevant de l’entraide nationale. Seulement à cause d’une occupation mauvaise, et d’une exploitation désordonnée ne tenant pas compte de la valeur réelle du monument, celui-ci connaît de nos jours un état un état de dégradation plus ou moins avancée. Elle est composée de deux niveaux plus une terrasse accessible par des escaliers qui se situent au fond de vestibule d’entrée. Contrairement à la medersa Bou’anania, la medersa Filalia est dotée d’un style architectural sobre. Les mûrs sont simples et sans décoration. Les chambres de logement d’étudiants s’organisent, au niveau de l’étage, autour du patio central. L’édifice se trouve actuellement dans un assez bon état de conservation par rapport aux autres monuments de la ville, à l’exception de quelques détériorations partielles au niveau de la boiserie, des zelliges et du plâtre à différents endroits..

Chronologie

Date unique : La date de construction de la bâtisse remonte à la 2ème moitié du 13ème siècle : époque Mérinide

Notice historique et descriptive

Description :

La medersa Filalia, sise au cœur de la médina et à proximité de la medersa Bou’anania, est un monument historique qui a servit de lieu de culte et d’enseignement religieux, et composée de deux niveaux : le rez-de-chaussée doté d’un patio central où se trouve la salle réservée à la prière et au cours de formation et de lecture du coran. Actuellement, la medersa sert comme centre de formation professionnelle soulevant relevant de l’entraide nationale. Seulement à cause d’une occupation mauvaise, et d’une exploitation désordonnée ne tenant pas compte de la valeur réelle du monument, celui-ci connaît de nos jours un état un état de dégradation plus ou moins avancée. Elle est composée de deux niveaux plus une terrasse accessible par des escaliers qui se situent au fond de vestibule d’entrée. Contrairement à la medersa Bou’anania, la medersa Filalia est dotée d’un style architectural sobre. Les mûrs sont simples et sans décoration. Les chambres de logement d’étudiants s’organisent, au niveau de l’étage, autour du patio central. L’édifice se trouve actuellement dans un assez bon état de conservation par rapport aux autres monuments de la ville, à l’exception de quelques détériorations partielles au niveau de la boiserie, des zelliges et du plâtre à différents endroits..

Etat de conservation

État général de conservation : Mauvais
Date de vérification : juillet 2006
Commentaire libre : Ce monument nécessite d’urgence une réflexion pour un programme de restauration et de réhabilitation.

Protection / Statut juridique

Type de protection : classé
Référence du text de protection : inventorié Dahir du 31 Décembre 1923, n. d’enquête 11/16/21, n° de classement 22, B. O. n° 586 du 15 Janvier 1924, P. 47