Architecture et urbanisme

Al masjid al-Atiq (Kasbah des Oudaïa) sanae:300308

Al masjid al-Atiq

Ancien numéro d'inventaire : 30/0308

L'oratoire de dimensions modestes (26,50 x 25 m ) est de plan irrégulier, à cause de l'obliquité des lignes et des décrochements. Il est doté d’une cour bordée de galeries et d'annexes telles que la salle des morts et la chambre de l’Imam. La salle des prières est composée de sept nefs et de trois travées. La rencontre de la nef axiale et la travée longeant le mur de la kibla qui se distinguent par leur largeur, offre un plan en T caractéristique de l’architecture religieuse des Almohades.
Contrairement aux murs extérieurs construits en maçonnerie de moellons, les arcades reposant sur des piliers, sont appareillées en briques cuites. L’oratoire est couvert d’un toit à double pente. Quatre portes donnent accès au sanctuaire par des arcs brisés outrepassés.
Le minaret de plan carré, est construit en moellons. Il mesure 4,55 m de côté. L'accès au sommet se fait par un escalier.
Le mihrab, constitué d’un arc en plein cintre outrepassé richement décoré, est de construction récente. On accède à la salle de prière par quatre portes qui s’ouvrent par des arcs brisés outrepassés.
L' asymétrie du plan de la mosquée de la Kasbah résulte des différentes modifications qu’elle a subie. De plus, l’emplacement du minaret à quelques mètres du chevet de l’oratoire est inhabituel.

Chronologie

Datation par période unique : Les Almohades
Date unique : 1150
Source de datation : Source historique

Notice historique et descriptive

Historique :

La mosquée de la Kasbah connue sous le nom de Jama al- Atiq, a été fondée en 1150 sous le règne d’Abdelmoumen. Du fait qu’elle est resté toujours ouverte à la prière, elle a subi plusieurs remaniements. On sait d’après un auteur ancien que le sultan alaouite Sidi Mohamed ben Abdellah a fait reconstruire cette mosquée par un renégat anglais baptisé Mohamed al- Inglizi.

 

Description :

L'oratoire de dimensions modestes (26,50 x 25 m ) est de plan irrégulier, à cause de l'obliquité des lignes et des décrochements. Il est doté d’une cour bordée de galeries et d'annexes telles que la salle des morts et la chambre de l’Imam. La salle des prières est composée de sept nefs et de trois travées. La rencontre de la nef axiale et la travée longeant le mur de la kibla qui se distinguent par leur largeur, offre un plan en T caractéristique de l’architecture religieuse des Almohades.
Contrairement aux murs extérieurs construits en maçonnerie de moellons, les arcades reposant sur des piliers, sont appareillées en briques cuites. L’oratoire est couvert d’un toit à double pente. Quatre portes donnent accès au sanctuaire par des arcs brisés outrepassés.
Le minaret de plan carré, est construit en moellons. Il mesure 4,55 m de côté. L'accès au sommet se fait par un escalier.
Le mihrab, constitué d’un arc en plein cintre outrepassé richement décoré, est de construction récente. On accède à la salle de prière par quatre portes qui s’ouvrent par des arcs brisés outrepassés.
L' asymétrie du plan de la mosquée de la Kasbah résulte des différentes modifications qu’elle a subie. De plus, l’emplacement du minaret à quelques mètres du chevet de l’oratoire est inhabituel.

Intérêt de l'œuvre : Historique et architectural