Architecture et urbanisme

(Porte) Bab Mansour Laâlej sanae:390003

(Porte) Bab Mansour Laâlej

(Porte) Bab Mansour{CR} EL-Alej

Ancien numéro d'inventaire : 39/0003

La porte la plus spacieuse et la plus célèbre de Meknès.;Sa face extérieure est richement décorée. son plan est à double coude et conçu sans doute selon le type traditionnel de la porte monumentale marocaine.
Bab Al Mansour atteint une hauteur global de 16m dont la moitié est occupée par son arc d’ouverture. Celui-ci brisé et légèrement outrepassé, est doublé d’une voussure lobée, décorée d’entrelacs en losanges. Les écoinçons sont remplis d’un décor floral exécuté dans de la céramique excisée sur fond d’émail sombre. L’encadrement rectangulaire est façonné d’un décor similaire à celui de la voussure, ses retombées se terminent symétriquement sur trois arcatures inégales, incrustées de même que les entrelacs de voussure et de l’encadrement de marqueterie céramique à dominante Bleu-vert.
Le bandeau de la large inscription à caractère cursif, est traité lui aussi e céramique excisée et surmonté d’une rangée de merlons dentelés.
La partie centrale de la porte est encadrée de deux massifs saillants traités en éléments décoratifs. Chacun de ces deux massifs de plan carrée s’ouvre à sa base par deux baies perpendiculaires en arcs en plein cintre outrepassé reposant sur lourdes colonnes dont les chapiteaux sont de calcaire et le fût en marbre.


Dahir du 18 -10 -1914 (27 Kaâda1332)
B.O.N° 106 du 02- 11-1914 p. 808

Chronologie

Datation par période unique : Les Alaouites
Date unique : Edifiée par le sultan Moulay Ismail et achevée par son fils Moulay Abdallah en 1731.
Source de datation : Source historique

Notice historique et descriptive

Historique :

D’après les chroniqueurs et les chercheurs étrangers, Bab Mansour tire son nom Mansour El Eldj (l’islamisé), d’un esclave chrétien, peut-être un espagnol, qui aurait été un architecte.

C’est la porte la plus célèbre de Meknès. D’après son inscription ornementale, elle aurait été édifiée par Moulay Abdellah en 1144 de l’hégire (1731), mais il ne peut s’agir que de son embellissement. Le sultan Moulay Ismaïl a commencé la construction de sa qasba par la création de la place ELHdim et l’édification d’une triple muraille avec la place de lalla Ouda et Dar El Kbira, Bab El Mansour permettant de franchir les remparts extérieurs de cet ensemble est inscrite entre les deux premières enceintes. Elle est un élément constituant de la partie la plus ancienne de la qasba ismaélienne et son édification remonte donc aux années 1672- 1675.
En plus de sa fonctionnalité d’accès au mechouar, bab el mansour a abrité de nombreuses fonctions d’ordre civile, et les assises du tribunal du Pacha s’y sont tenues jusque 20ème siècle.

Description :

La porte la plus spacieuse et la plus célèbre de Meknès.;Sa face extérieure est richement décorée. son plan est à double coude et conçu sans doute selon le type traditionnel de la porte monumentale marocaine.
Bab Al Mansour atteint une hauteur global de 16m dont la moitié est occupée par son arc d’ouverture. Celui-ci brisé et légèrement outrepassé, est doublé d’une voussure lobée, décorée d’entrelacs en losanges. Les écoinçons sont remplis d’un décor floral exécuté dans de la céramique excisée sur fond d’émail sombre. L’encadrement rectangulaire est façonné d’un décor similaire à celui de la voussure, ses retombées se terminent symétriquement sur trois arcatures inégales, incrustées de même que les entrelacs de voussure et de l’encadrement de marqueterie céramique à dominante Bleu-vert.
Le bandeau de la large inscription à caractère cursif, est traité lui aussi e céramique excisée et surmonté d’une rangée de merlons dentelés.
La partie centrale de la porte est encadrée de deux massifs saillants traités en éléments décoratifs. Chacun de ces deux massifs de plan carrée s’ouvre à sa base par deux baies perpendiculaires en arcs en plein cintre outrepassé reposant sur lourdes colonnes dont les chapiteaux sont de calcaire et le fût en marbre.


Dahir du 18 -10 -1914 (27 Kaâda1332)
B.O.N° 106 du 02- 11-1914 p. 808

Etat de conservation

État général de conservation : Bon
Date de vérification : 2006
Commentaire libre : La porte abrite actuellement une galerie d’exposition

Protection / Statut juridique

Type de protection : classé
Référence du text de protection : classé le 08/10/1914, B.O n° 106 du 02/11/1914 P.808