Architecture et urbanisme

Borj Sqala tm:0007

Ancien numéro d'inventaire : 05/0012

La Sqala de Rabat est un monument militaire de vaste étendue doté de canons. Il s'agit d'une vaste plate-forme à plan trapézoïdal, limitée aux côtés nord-est et ouest par un parapet dans lequel on a percé 22 embrasures (14 au nord, 5 à l'est et 3 à l'ouest). Le côté sud, opposé à la mer, est un mur élevé, au milieu duquel on a aménagé la porte d'entrée principale. L'extrémité de ce mur présente deux autres embrasures alors que dans l'extrémité ouest s'installent trois petites portes.
Trois échauguettes dans un parfait état de conservation occupent les angles sud-est, nord-est  et nord ouest. Dans l'angle sud-ouest se trouve une petite pièce de forme trapézoïdale, à couverture en voûte d'arête. Par son côté est, la petite cellule côtoie une construction menant à un passage souterrain. De part et d'autre de l'entrée principale, existent deux galeries plus longues que larges et comprenant un ensemble de cellules.
Le borj Sqala présente actuellement quatre portes dont l'une plus grande est principale, les autres secondaires sont de faibles dimensions.
La porte principale du monument est percée au milieu de la face sud du borj, les trois autres portes s'alignent dans le côté droit de l'entrée principale.
De l'entrée principale du borj et en empruntant un court passage, on accède à la cour du monument. Dans son état actuel, le borj Sqala présente plusieurs pièces, mais deux seulement sont anciennes et elles s'élèvent sur le côté ouest de la plateforme du borj. La plus grande de ces deux se trouve à l'angle sud-ouest du monument et épouse un plan trapézoïdal. Cette grande pièce servait vraisemblablement d'un lieu de dépôt d'armes et de poudre de canons, ou de logement pour les soldats défenseurs du monument. L'autre pièce est une bâtisse rectangulaire de très faibles proportions.
Dés qu'on devance cette petite pièce rectangulaire, on retrouve des escaliers menant au sous-sol. Les angles sud-est, nord-est et nord-ouest du borj présentent trois échauguettes bien conservées.
L'accès à ces échauguettes se fait par le biais d'une porte à arc très surbaissée. Les faces nord-est et ouest de chaque échauguette sont percées de meurtrières, par lesquelles le guetteur riposte contre les projectiles des ennemis. Une forme de cloche décorée en cannelures et profonde de 1 m couvre le haut du corps circulaire de l'échauguette.

Chronologie

Datation par période unique : 18e siècle (1769 à )

Personnes et organismes associés

Personne ou organisme associé : alaouite Sidi Mohammed Ibn Abdellah la construction de l'édifice , Abou al-Hassan Ali Marsil la construction de l'édifice gouverneur

Notice historique et descriptive

Historique :

Appelé également Borj Hanzira dans quelques textes écrits,borj Sqala date du règne du Sultan alaouite  Sidi Mohammed Ibn Abdellah (XVIII ème siècle). Borj Sqala est un monument qui fait l'angle entre la mer et l'embouchure de Bou Regreg. Il est élevé directement sur les rochers marins, en avant de la falaise nord de la Qasba des Oudayas, mais à un niveau inférieur par rapport à l'ancienne plate-forme du sémaphore. La fondation de la Sqala fut réalisée sous l'ordre de Sidi Mohammed Ibn Abdellah qui a confié les travaux de constructions du monument au gouverneur de Rabat à l'époque appelé Abou al-Hassan Ali Marsil. La Sqala de Rabat fut fondé à la même époque que celle de la ville de Salé. Il est à signaler qu'un mur reliant le borg Sqala à la base de l'ancienne plate-forme du sémaphore, est percé d'une porte surmontée par la date de 1190 H qui est 1776 de l'ère chrétienne. Le borj et le mur datent peut être de la même époque.

Description :

La Sqala de Rabat est un monument militaire de vaste étendue doté de canons. Il s'agit d'une vaste plate-forme à plan trapézoïdal, limitée aux côtés nord-est et ouest par un parapet dans lequel on a percé 22 embrasures (14 au nord, 5 à l'est et 3 à l'ouest). Le côté sud, opposé à la mer, est un mur élevé, au milieu duquel on a aménagé la porte d'entrée principale. L'extrémité de ce mur présente deux autres embrasures alors que dans l'extrémité ouest s'installent trois petites portes.
Trois échauguettes dans un parfait état de conservation occupent les angles sud-est, nord-est  et nord ouest. Dans l'angle sud-ouest se trouve une petite pièce de forme trapézoïdale, à couverture en voûte d'arête. Par son côté est, la petite cellule côtoie une construction menant à un passage souterrain. De part et d'autre de l'entrée principale, existent deux galeries plus longues que larges et comprenant un ensemble de cellules.
Le borj Sqala présente actuellement quatre portes dont l'une plus grande est principale, les autres secondaires sont de faibles dimensions.
La porte principale du monument est percée au milieu de la face sud du borj, les trois autres portes s'alignent dans le côté droit de l'entrée principale.
De l'entrée principale du borj et en empruntant un court passage, on accède à la cour du monument. Dans son état actuel, le borj Sqala présente plusieurs pièces, mais deux seulement sont anciennes et elles s'élèvent sur le côté ouest de la plateforme du borj. La plus grande de ces deux se trouve à l'angle sud-ouest du monument et épouse un plan trapézoïdal. Cette grande pièce servait vraisemblablement d'un lieu de dépôt d'armes et de poudre de canons, ou de logement pour les soldats défenseurs du monument. L'autre pièce est une bâtisse rectangulaire de très faibles proportions.
Dés qu'on devance cette petite pièce rectangulaire, on retrouve des escaliers menant au sous-sol. Les angles sud-est, nord-est et nord-ouest du borj présentent trois échauguettes bien conservées.
L'accès à ces échauguettes se fait par le biais d'une porte à arc très surbaissée. Les faces nord-est et ouest de chaque échauguette sont percées de meurtrières, par lesquelles le guetteur riposte contre les projectiles des ennemis. Une forme de cloche décorée en cannelures et profonde de 1 m couvre le haut du corps circulaire de l'échauguette.

Intérêt de l'œuvre : historique et architectural

Etat de conservation

Commentaire libre : fonctionnel

Protection / Statut juridique

Type de protection : classé
Référence du text de protection : Dahir du 10-04-1944
Commentaire libre : Borj Sqala se situe sur la côte de Rabat, la mer constitue un danger permanent qui cause plusieurs effritements dans les murs du borj.