Architecture et urbanisme

Dar es Soltane 2 tm:0025

La grotte est creusée dans une falaise morte d’une hauteur de 6 à 8 mètres et elle est distante de la ligne du rivage actuelle d’environ 300 mètres. Elle  a été fouillée par André Debénath entre 1969 et 1980.
Les niveaux néolithiques de cette grotte ont livré des restes humains fragmentaires ainsi que des structures d'habitat qui pourraient être des sortes de silos.
Des niveaux ibéromaurusiens provient le squelette d'une jeune femme inhumée en position de décubitus latéral gauche et présentant une avulsion de quelques incisives.
Le niveau atérien a fourni des ossements humains d’une importance capitale et qui ont contribué à la connaissance de la morphologie des Hommes atériens. Il s'agit d'un crâne fragmentaire accompagné de l'hémimandibule gauche.

Notice historique et descriptive

Historique :

Sa stratigraphie  couvre les civilisations néolithique, épipaléolithique et atérienne.

Description :

La grotte est creusée dans une falaise morte d’une hauteur de 6 à 8 mètres et elle est distante de la ligne du rivage actuelle d’environ 300 mètres. Elle  a été fouillée par André Debénath entre 1969 et 1980.
Les niveaux néolithiques de cette grotte ont livré des restes humains fragmentaires ainsi que des structures d'habitat qui pourraient être des sortes de silos.
Des niveaux ibéromaurusiens provient le squelette d'une jeune femme inhumée en position de décubitus latéral gauche et présentant une avulsion de quelques incisives.
Le niveau atérien a fourni des ossements humains d’une importance capitale et qui ont contribué à la connaissance de la morphologie des Hommes atériens. Il s'agit d'un crâne fragmentaire accompagné de l'hémimandibule gauche.

Intérêt de l'œuvre : historique et culturel

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié

Localisation

zones

Autres informations sur la localisation

  • Aire d'étude : Rabat
  • La grotte de Dar-es-Soltane 2 est située à 200m au sud de Dar-es-Soltane 1. Elle se trouve en bordure de l’océan atlantique à quelques kilomètres au sud de Rabat, dans l’ancien champ de tir d’El Menzeh, au bord de la route côtière qui relie Rabat et Casablanca.