Architecture et urbanisme

Masjid an-Nakhla tm:0044

 

La mosquée al-Nakhla (du palmier) se compose d'une salle de prière, d'une petite cour, d'un minaret, d'une salle d'ablution et d'un ensemble d'annexes. Cet édifice présente plusieurs entrées, mais seulement deux d'entre elles donnent accès à l'oratoire depuis la rue Bouqroun (porte principale) et la rue Fraj (porte secondaire). D'après la tradition orale, la mosquée al-Nakhla a été édifiée par une dame pieuse connue sous le nom de "Lalla al-nakhla". Déjà présente au XIXe siècle, elle serait antérieur à 1815, date où l'historien al-Duâyyif relate son Histoire. Par ailleurs, la mosquée reste l'un des oratoirs de quartier de la médina de Rabat où, en dépit des contraintes du terrain, on rencontre tous les élements indispensables à un lieu de prière.

Chronologie

Datation par période unique : Les Alaouites

Notice historique et descriptive

Description :

 

La mosquée al-Nakhla (du palmier) se compose d'une salle de prière, d'une petite cour, d'un minaret, d'une salle d'ablution et d'un ensemble d'annexes. Cet édifice présente plusieurs entrées, mais seulement deux d'entre elles donnent accès à l'oratoire depuis la rue Bouqroun (porte principale) et la rue Fraj (porte secondaire). D'après la tradition orale, la mosquée al-Nakhla a été édifiée par une dame pieuse connue sous le nom de "Lalla al-nakhla". Déjà présente au XIXe siècle, elle serait antérieur à 1815, date où l'historien al-Duâyyif relate son Histoire. Par ailleurs, la mosquée reste l'un des oratoirs de quartier de la médina de Rabat où, en dépit des contraintes du terrain, on rencontre tous les élements indispensables à un lieu de prière.

Intérêt de l'œuvre : Historique et architectural, c'est un oratoire qui englobe tous les constituants indispensables pour un édifice de prière.

Etat de conservation

Commentaire libre : fonctionnel

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié