Architecture et urbanisme

Bab Chella tm:0061

Ancien numéro d'inventaire : 39/0031

 

Bab Chella remonte au milieu du règne de Moulay Sliman. Sur un médaillon gauche , est inscrit la date de 1228. qui correspond à 1813. Ed-Doïaf rapporte également que la construction de cette porte en fut entreprise en 1228.  Bab Chella  a remplacé une porte préexistante. L’inscription qui figure à Bab Chella parle d’une reconstruction et certains éléments du plan ou de la bâtisse, laissent supposer ce fait.  

 

La porte présente un aspect imposant, elle est longue de 11.28 mètres, large de 6.82 mètres et sa hauteur est de 7.40 mètres. son ouverture en arc brisé et outre passé  repose sur des pieds-droits ; celui du côté Sud S’orne d’un décor important, tandis que celui de la face opposée en est dépourvu. Les massifs latéraux ont une épaisseur très inégale, 6m.34 à l’est et seulement 2m.07 à l’ouest. Une terrasse règne sur toute la porte. On y accède de l’intèrieur de la ville.
Le décor de Bab Chella la distingue très sensiblement des autres portes alaouites.  Bien qu’elle n’ait pas la même grandeur des portes Almohades, elle présente des éléments architecturaux intéressants. La baie de la face sud s’encadre d’une riche ornementation. L’arc d’ouverture, dont la brisure et l’outre-passement sont peu accentués, a des claveaux nus.

Notice historique et descriptive

Description :

 

Bab Chella remonte au milieu du règne de Moulay Sliman. Sur un médaillon gauche , est inscrit la date de 1228. qui correspond à 1813. Ed-Doïaf rapporte également que la construction de cette porte en fut entreprise en 1228.  Bab Chella  a remplacé une porte préexistante. L’inscription qui figure à Bab Chella parle d’une reconstruction et certains éléments du plan ou de la bâtisse, laissent supposer ce fait.  

 

La porte présente un aspect imposant, elle est longue de 11.28 mètres, large de 6.82 mètres et sa hauteur est de 7.40 mètres. son ouverture en arc brisé et outre passé  repose sur des pieds-droits ; celui du côté Sud S’orne d’un décor important, tandis que celui de la face opposée en est dépourvu. Les massifs latéraux ont une épaisseur très inégale, 6m.34 à l’est et seulement 2m.07 à l’ouest. Une terrasse règne sur toute la porte. On y accède de l’intèrieur de la ville.
Le décor de Bab Chella la distingue très sensiblement des autres portes alaouites.  Bien qu’elle n’ait pas la même grandeur des portes Almohades, elle présente des éléments architecturaux intéressants. La baie de la face sud s’encadre d’une riche ornementation. L’arc d’ouverture, dont la brisure et l’outre-passement sont peu accentués, a des claveaux nus.

Etat de conservation

État général de conservation : Bon
Commentaire libre : fonctionnel

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié, classé
Référence du text de protection : Dahir du 22-06 -1914 (25 Rejeb 1332) B.O.N° 90 du Juillet 1914 p. 587

Localisation

zones

Autres informations sur la localisation

  • Bab Chella est située dans l’enceinte andalouse, à environ 400 mètres à l’est d’El Bouiba, elle s’ouvre sur l’avenue Hassan II.