Patrimoine immatériel

Couscous: Pratiques, rituels et savoir-faire idpcm:25BE44

Communauté concernée : La population marocaine

Les théories sur l'origine du couscous et la date de son apparition en Afrique du Nord varient, mais elles le font  remonter  généralement à l'aube de l'histoire. Par contre, la connaissance des céréales, leur domestication et leur usage dans les modes de subsistance ont été attestés depuis l’époque néolithique, il y a de cela plus de  six milles ans.  Les premières références au couscous dans des sources historiques nous parviennent de  la fin du VIIIe siècle par des auteurs musulmans qui vantaient ses qualités nutritionnelles et médicinales.

Le couscous est un plat de base pour les marocains. Il reflète les plus grandes et les plus belles créations culinaires dans lesquelles les connaissances et les compétences traditionnelles héritées de génération en génération dépendent des grains de base de blé et d'orge que l'homme de l'Afrique du Nord a tendance à cultiver et à domestiquer depuis des milliers d'années.

L'importance du couscous se reflète dans la restauration du premier souvenir des marocains, qui se prolonge par les symboles, le goût, les odeurs et l'éloquence et qui le caractérisent et qui est omniprésent dans toutes les maisons marocaines aussi bien du monde rural que dans le milieu citadin. Le couscous est également considéré comme un voyage dans le temps et dans les lieux fortement invoqué dans les rituels liés à toutes les étapes de la vie, aux traditions agricoles, aux saisons, aux événements religieux, sociaux et officiels. C'est un plat vivant qui a conservé son histoire ancienne et qui continue à agrémenter allègrement la vie des marocains. Le Couscous est le symbole parfait de la convivialité, de la commensalité et du partage.

Chronologie

Source de datation : Source historique
Commentaire libre : Les théories sur l'origine du couscous et la date de son apparition en Afrique du Nord varient, mais elles le font remonter généralement à l'aube de l'histoire