Patrimoine immatériel

Yennayer idpcm:93A1D2

Le premier jour de l'année selon le calendrier amazigh

Communauté concernée : les communautés rurales du Maroc et de toute l’Afrique du Nord

 

La célébration du jour de l’an selon le calendrier agraire a été attestée au Maroc depuis fort longtemps. Il a probablement été inspiré du calendrier julien lui-même d’origine égyptienne.

Il s’agit ainsi de la plus ancienne fête au Maroc. Elle est célébrée pour marquer le début d’une année agraire qui commence par les labours. C’est une manière d’augurer une année prometteuse et généreuse.

La fête du premier jour du calendrier agraire dite Yennayer (ou Innayer), Hagouza, Id n usggwas (nuit de l’an) selon les régions et selon les communautés est organisée la nuit du 12ème jour du calendrier grégorien à l’échelle familiale suivant un rituel culinaire qui diffère d’une région à l’autre. Elle présente néanmoins un caractère commun , celui de la part belle donnée à ce repas particulier autour duquel participe toute une symbolique dédiée dans sa globalité à la terre, mère généreuse envers les siens en leur procurant de la bonne nourriture une année durant.

Yennayer constitue ainsi un élément important du patrimoine culturel immatériel marocain bien enraciné dans les traditions ancestrales. Il représente également un bel exemple de la diversité extraordinaire d’un élément qui se décline ainsi selon plusieurs versions.

Récemment le Mouvement Culturel Amazigh s’est approprié cette fête annuelle en la considérant comme étant le premier jour selon un calendrier amazigh qui débuterait vers 950 av. J-C, date à laquelle un roi amazigh aurait accédé au trône des pharaons égyptiens. 

Références

Chronologie

Date unique : 950 Av. J.-C.
Source de datation : Source historique, Tradition orale
Commentaire libre : L'Académie berbère a choisi cette date conventionnelle qui correspondrait à la date d'accès du roi libyen Chichong au trône de l'Egypte pharaonique.

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : Ustensiles de cuisine, légumes, produits de terroir
Éléments immatériels associés : Gastronomie, famille, augure, partage, symbolique du repas et de ses produits, connaissances relatives à la succession des saisons, commémoration
Langue utilisée : Tamazight, Arabe dialectal
Origine perçue :

La célébration de la fête d'Yennayer appellé aussi Ennayer, haguza, id n usgwwas selon les région marque le début de l'année agraire. Ce calendrier est comparable au calendrier julien (relativement à Jules Césare) probablement d'origine égyptienne. Les imazighen d'aujourd'hui s'accordent à marquer le début du calendrier amazigh par l'année de 950 av. J.-C. correspondant à la date d'accès de Chichong (un roi amazigh libyen) au trône de l'Egypte pharaonique.

Personnes et institutions associées

Praticien(s) | Interprète(s) : Toutes les familles du monde rural au Maroc et en Afrique du Nord.
Autres participants : Mais aussi quelques familles citadines qui gardent encore leurs traditions rurales
Modes de transmission :

 

Mode oral et pratiques annuelles traditionnelles

Organisations concernées : Actuellement quelques associations (culturelles) et instituions (IRCAM) prennent en charges la célébration collective de cette fête annuelle.

État de l'élément : viabilité

Menaces pesant sur la pratique :

 

les changements des mentalités et l'abandon des traditions ancestrales dans le monde rural ne permettent pas souvent de pratiquer cette fête dans les conditions requises.

Menaces pesant sur la transmission :

 

 

Les effets de la modernité et de la mondialisation se répercutent négativement sur la viabilité de la fête d’Yennayer.

 

Disponibilité des éléments matériels et des ressources associés : Disponibles et accessible pour les recherches et la documentation
Viabilité des éléments matériels et immatériels associés : Les éléments immatériels sont voués à la disparition
Mesures de sauvegardes existantes :

 

Revitalisation et sensibilisation prises en charges notamment par les association et la société civile.

État de conservation

État général de conservation : Moyen
Date de vérification : 2012

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié
Commentaire libre : les versions régionales et locales de l'élément en question devront être également inventoriées et étudiées.

Localisation

zones

Autres informations sur la localisation

  • Aire d'étude : Tout le Maroc
  • L'élément ne peut pas être localiser par des références chiffrées car il est pratiqué partout au Maroc et plus largement dans toute l'Afrique du Nord