Patrimoine immatériel

Taerz errbati laqdim igpcm:281127

La broderie ancienne de Rabat

Communauté concernée : La population de Rabat

Le rbati est une broderie au motif tracé. La technique ancienne était exécutée à main levée par un trait léger sur le tissu de base. La brodeuse suivait le motif tracé en le couvrant à l’aide du point lancé. L’étoffe se fixe à grands points sur le cadre du métier à broder. Il s’agit d’un métier bas de forme rectangulaire, assez comparable à celui de la broderie au fil compté. La brodeuse pouvait également se contenter d’un coussin fortement bourré tenu sur ses genoux, sur lequel la pièce à orner est fixée par trois côtés. Les supports étaient presque tous des cotonnades blanches damassées, épaisses ou fines, brillantes et à grains. Les points employés sont le point natté et de trait allongé, le point plat et de trait simple. Ces points présentent une double face puisqu’il s’agit de remplir le motif décoratif à l’endroit et à l’envers. Dans ces broderies anciennes de Rabat, la monochromie est de rigueur. Nombreuses sont les pièces en un seul ton rouge ou bleu sombre. Certaines pièces comportent trois couleurs avec une prédominance du rouge carmin foncé, du bleu sombre et du jaune vieil or. Les motifs décoratifs utilisés sont souvent architecturaux, végétaux ou encore à base de crosse ou volutes. Les ouvrages produits sont extrêmement variés : des rideaux de mariage utilisés pour décorer les pièces de réception, des coussins, des devants de matelas ainsi que d’autres pièces destinées à l’ameublement et à la parure féminine dont la coiffe mchata est l’élément principal.

Illustrations

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : Cotonnade, fil de broderie, aiguille, métier bas.
Éléments immatériels associés : Savoir-faire.

Personnes et institutions associées

Praticien(s) | Interprète(s) : La brodeuse teraza
Modes de transmission :

Oral.

Localisation

zones

Autres informations sur la localisation

  • Localisation : la ville de Rabat.