Patrimoine immatériel

Fakhar igpcm:48BD56

La poterie rurale

Communauté concernée : Populations de plusieurs régions du Maroc.

La matière première utilisée dans la poterie est principalement l’argile grise ou jaune. Elle est mélangée avec la terre siliceuse et les débris de vieilles poteries pilés. Le tout est pétri jusqu’à ce qu’elle soit malléable. L’objet est tourné puis façonné avec les mains. Quand il prend la forme voulue, on procède au polissage avec des raclettes en bois et un morceau de cuir. L’objet est séché au soleil, ensuite il est cuit au four. Le rôle utilitaire de la poterie rurale explique le désintérêt pour l’ornementation. Sur les marchés ruraux on trouve une grande variété d’objets fabriqués en poterie : marmites, assiettes, cruches, pots, vases, gobelets, saladier, gourdes, amphores, aiguières, cendriers…

Illustrations

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : L’argile grise ou jaune, la terre siliceuse et les débris de vieilles poteries pilés, raclettes en bois, un morceau de cuir, four…
Origine perçue :

La fabrication de la poterie au Maroc est attestée dès l’époque pré mycénienne. Les techniques utilisées actuellement n’ont pas beaucoup changé depuis l’Antiquité.

Localisation

zones

Autres informations sur la localisation

  • Localisation : plusieurs régions du Maroc.