Patrimoine immatériel

Tarz msettah bel khit lmdeheb igpcm:751892

La broderie au fil d’or plat

Communauté concernée : La population de plusieurs centres urbains du Maroc.

La broderie au fil d’or plat est une broderie au motif tracé. Elle utilise le fil métallique plat, d’or ou d’argent. C’est une broderie à double face qui s’exécute à partir d’un point lancé. Le décor se base souvent sur une frise qui atteint 10 cm de broderie et se fait sur une seule partie de la pièce brodée. Le motif floral dessine une géométrie qui se combine avec les autres motifs en dents de scie. Le support est généralement un voile de coton ou de satin. L’usage de ces pièces brodées était réservé aux grandes cérémonies. Celles utilisées comme épaulettes comportent un décor juste sur la frise inférieure. Les autres, destinées au henné de la mariée, disposent d’un décor sur les quatre coins, car elles sont posées pliées en quatre sur les genoux de la mariée. Quant à celles qui servent à envelopper le bébé le jour de sa naissance, elles disposent d’un décor aéré, répandu sur toute la pièce dite mlahfa.

Illustrations

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : Cotonnade, fil de broderie, aiguille, métier bas.
Éléments immatériels associés : Savoir-faire.

Personnes et institutions associées

Praticien(s) | Interprète(s) : La brodeuse teraza
Modes de transmission :

Oral.

État de l'élément : viabilité

Menaces pesant sur la transmission :

La broderie au fil d’or plat a pratiquement disparu au Maroc. Les pièces dont il ne nous reste actuellement que des fragments sont peu nombreuses et sont conservées dans quelques musées ethnographiques du Maroc.