Patrimoine immatériel

Moussem Echoumou’ igpcm:7F015

La procession des cierges

Chaque année la Zaouïa El Hassounia organise La procession des cierges pour commémorer l'anniversaire de la naissance du Prophète Mohammed. Le cortège prend le départ de Dar Belakbir, située à Souk Lakbir, et sillonne les principales artères de la ville. Au rythme de la musique des sons de tambours, les artisans spécialisés dans la confection et la décoration des cires portant de grands cierges marchent dans de longues processions. Les visiteurs viennent admirer ces diverses formes de cierges dont la longueur dépasse deux mètres et dont le poids varie entre 15 et 50 kilogrammes. Ils sont posés sur des supports en bois et ornés de feuilles blanches et de fleurs de différentes couleurs. Ces festivités durent tout l’après-midi. Le soir, une cérémonie religieuse est organisée dans le mausolée Sidi Abdallah Benhassoun. Elle est marquée essentiellement par la célèbre "danse des cierges ".

Chronologie

Commentaire libre : Occasion : la nativité du prophète Mohammed ‘id el mouloud.

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : Les cierges
Éléments immatériels associés : Rituel de procession des cierges, musique, cérémonie religieuse dans le mausolée Sidi Abdallah Benhassoun,
Langue utilisée : Arabe
Origine perçue :

La procession des cierges à Salé est une tradition qui remonte XIII ème siècle / VII ème siècle de l’Hégire. A l’origine c’est une initiative du Sultan Saadien Ahmed El Mansour Eddahbi qui avait visité Istanbul et qui a été impressionné par la procession des cierges célébrée à l’occasion de la nativité du prophète Mohammed. Une fois intronisé, ce sultan a fait appel aux artisans de Fès, de Marrakech et de Salé en vue de confectionner de grands cierges. Ainsi, en 986 de l’Hégire fut la première célébration de la procession des cierges à Salé et depuis, elle s’est perpétué jusqu’ à nos jours.