Patrimoine immatériel

Le mariage à Ighrem igpcm:C451DD

Le mariage à Ighrem

Plusieurs critères régissent le choix de la future mariée comme par exemple qu’elle soit apte à aider la famille dans des travaux agricoles, le ramassage du bois, en plus de sa fonction en tant que femme au foyer. Les fiançailles sont considérées comme un accord de principe sur le mariage. Pendant les fiançailles, la famille du mari présente un don qu’on appelle erfoud et qui est composé d’un animal à sacrifier pour l’occasion, de la farine…. Une semaine après les fiançailles a lieu la cérémonie du mariage. Celui-ci dure trois jours et, selon la tradition, commence un jeudi ou un dimanche. Les deux familles préparent, dans la maison de la mariée, un déjeuner ; ensuite, on célèbre la cérémonie du henné, ni le mari ni la mariée ne mettent du henné, seuls les jeunes hommes le font (sous forme d’un petit rond à l’intérieur de la paume de la main). Le jour des noces, on prépare acrize qui est un ensemble de cadeaux ; cette préparation donne lieux à des festivités qui se prolongent jusqu’au petit matin et qui sont marquées par des chants qui font éloge aux deux futurs époux.

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : Cadeaux (amandes, animaux à sacrifier, provisions…) costumes, bijoux, mets, instruments de musique …
Éléments immatériels associés : Chants, musique, divers rituels (hammam, henné…)
Langue utilisée : Tamazight

Personnes et institutions associées

Praticien(s) | Interprète(s) : Femmes et hommes.
Autres participants : Jeunes femmes et jeunes hommes.
Modes de transmission : Oral.