Patrimoine immatériel

Almouggar igpcm:F201A8

Moussem de Tan-Tan

Le Moussem de Tan-Tan s’inscrit dans le calendrier agropastoral des nomades du sud marocain. Il rassemble les populations nomades des différentes tribus Sahraouis. Sur une esplanade très vaste sont érigées des centaines de tentes traditionnelles (tissées à partir des poils de chèvre et de chameau). Plusieurs spectacles vivants se déploient: des courses de chameaux, de la fantasia, des interprétations musicales, des chants populaires, de la poésie hassanie, des jeux traditionnels et des expositions d’art.

Illustrations

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : Tentes, chevaux, chameaux…
Éléments immatériels associés : Interprétations musicales, chants populaires, la poésie hassanie...
Langue utilisée : Dialecte hassani.
Origine perçue :

Dès le début de son histoire, le moussem de Tan Tan a pris la forme de rencontres spontanées et régulières autour d’un puits situé au bord de l’Oued Ben Khlil ; qui a donné plus tard son nom à la ville de Tan-Tan. A partir de 1963, ces rencontres ont été structurées sous forme d’un moussem célébré annuellement. Entre 1974 et 2004, il n’a pas pu être organisé en raison des problèmes de sécurité qu’a connus la région. Depuis 2004, il a repris ses activités : il est organisé chaque années au mois de septembre.

Personnes et institutions associées

Praticien(s) | Interprète(s) : Toute la ville et les tribus environnantes y participent.
Organisations autres : L'Unesco, La province de Tan Tan, Le ministère de la Culture

État de l'élément : viabilité

Mesures de sauvegardes existantes :

Le Moussem de Tan-Tan a été proclamé chef-d’œuvre du patrimoine Oral et Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO en 2005.

Localisation

zones

Autres informations sur la localisation

  • Il est organisé sur la « Place de la Tolérance et de la Paix » située à deux kilomètres du centre ville de Tan-Tan sur un espace de plus de 13 hectares (soit un rectangle de 550 mètres linéaire de long et 250 m de large) délimitée au Nord par Boufeghlil, au Sud par la ceinture verte de Tan-Tan, à l’Est par le monticule qui domine le quartier Tiguiria et à l’Ouest par un espace de pâturage attenant à la zone de Lahmidia.